Abidjan [Abobo] | Les « Microbes » refont surface!

3
309

En dépit de son engagement ferme, le Gouvernement d’Abidjan n’arrive toujours pas à mâter la délinquance juvénile, devenue une vraie gangrène

ABIDJAN | « C’est à croire que les promesses électoralistes de Bakayoko Hamed, maire élu d’Abobo, gigantesque commune populeux logée à l’est de la capitale économique Abidjan, s’apparentent à de la poudre aux yeux », raconte à gorge déployée l’homme d’affaires Sylla Mamadou, qui éprouve de la peine à commenter ce macabre fait divers qui s’est déroulé en début de journée du  vendredi, puis aux alentours de 22h, dans le sous quartier  » plaque 1″.

À la surprise générale, des gamins surexcités, armés d’armes blanches, ont simultanément pris en otage des concessions, occasionnant des blessés graves dont notamment de nombreuses femmes, occupées à satisfaire aux exigences de la journée. Des témoins racontent que le défoulement des criminels a « duré au moins une heure ».

« De ma cachette, je pouvais suivre comme un film western. Ils ont impunément agressé en toute tranquillité, dans une violence insoutenable…Il me faut m’éloigner d’Abobo, espérant que tout ça changera un jour… » explique Baroan, presque traumatisé par la vue d’une scène qui n’était guère de ses imaginations.

Touré Vakaba