Arabie Saoudite | L’aide de camp du roi salmane Tué!

0
216

télévision d’Etat saoudienne annonce que le général Abdel Aziz al-Fagham a été tué lors d’une « dispute personnelle ». La fusillade a fait plusieurs blessés.
Le général Abdel Aziz al-Fagham (à gauche) au côté du roi Salmane à leur arrivée à l’aéroport Vnukovo de Moscou en octobre 2017.

Plusieurs médias saoudiens ont annoncé ce dimanche la mort violente, des suites d’un échange de tirs, du garde du corps personnel du roi.
« Le général Abdel Aziz al-Fagham, garde du corps du roi Salmane est mort », indique simplement le quotidien Saudi Gazette. De son côté, la télévision d’Etat Al-Ekhbariya précise que sa mort est survenue dans « un échange de tirs à Djeddah lors d’une dispute personnelle ».
Selon l’agence Bloomberg, citant l’agence de presse officielle saoudienne, le général est décédé dans un hôpital après qu’un ami a tiré sur lui dans le quartier Al Shatti de la ville. Un porte-parole de la police a précisé que les faits se sont produits alors que le général rendait visite à un ami qui recevait plusieurs invités chez lui à Jeddah.
A la suite d’une « dispute », l’un de ces invités, lui aussi ami du général, est parti chercher une arme et a ouvert le feu, à son retour, sur le général, le blessant mortellement.
L’agresseur a blessé un autre Saoudien et un employé philippin, avant de se barricader et d’échanger des tirs avec des policiers. Il a été abattu et cinq policiers ont été blessés dans la fusillade.
LIRE AUSSI > Meurtre de Khashoggi : le prince héritier Mohammed ben Salmane assume les faits
La silhouette du général al-Fagham était familière des Saoudiens : cet homme grand et élancé veillait toujours de très près sur le roi et a souvent été photographié à ses côtés. Le souverain, âgé de 83 ans, avait l’habitude de s’appuyer sur lui pour marché, ce qui valait au général le surnom de «Canne du roi ». Il l’accompagnait dans tous ses déplacements, à l’intérieur du royaume comme à l’étranger et comptait parmi ses plus proches collaborateurs.

Il a ensuite été chargé de la protection rapprochée du roi Salmane quand ce dernier a succédé à son demi-frère. Son père lui-même, Baddah, avait protégé le défunt roi Abdallah pendant trois décennies
Sa mort suscite de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, où des internautes saoudiens regrettent la disparition de cet « ange gardien » de leur souverain. Le journal Okaz le qualifie de « plus célèbre des gardes royaux » et souligne sa vigilance et son tact.
Il sera inhumé dimanche soir, dans la ville sainte de La Mecque, après la prière du soir, selon la presse saoudienne.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici