DIASPORA | Rencontre avec un homme hors du commun!

0
155

Côte d’Ivoire | Abidjan | Jonkep Bonaventure

Il est l’un des rares expatriés d’origines ivoiriennes, vivant en Europe occidentale, qui s’est résolurent engagé en faveur de la réinsertion sociale de ses compatriotes, qui ont choisi l’espace UE, comme asile. Toure Vakaba, de son vrai nom, est descendant de l’ancêtre Vakaba Touré, dont il porte le nom, fondateur du royaume du Kabadougou, [actuel Odienné]

Pour parvenir à ses objectifs, dans un environnement agité et concurrentiel, l’ivoirien va fonder son association intitulée Association des Sympathisants Solidaires des Ivoiriens de la Diaspora [ASSID], faisant du social son domaine de prédilection. Son objectif, venir en aide à tous ces nombreux indigents, qui arrivent d’Afrique, notamment sa région subsaharienne, dépourvus de tout et qui vivent manifestement une situation d’extrême urgence.

Ici, en compagnie du ministre ivoirien de la défense, Touré Vakaba a fait du bien-être de ses compatriotes, une passion inébranlable

En véritable pompiers, Touré et ses collaborateurs vont s’évertuer à faire de leur intégration sociale, une réalité pouvant leur redonner le sourire perdu depuis les côtes africaines. Une gymnastique difficile, qui se trouve être paradoxalement la passion du président de l’ASSID.

« L’association ASSID a une fonction purement sociale dans laquelle nous avons introduit une rubrique santé. À ce titre, elle s’engage dans la lutte contre toutes sortes de pandémies. C’est pourquoi elle peut mettre en place où accompagner des projets de santé communautaire. En terme de solidarité, elle apporte également son soutien au moment de la survenue de tout évènement heureux ou malheureux et s’implique fortement dans la lutte pour la régularisation du statut des migrants. », explique avec fierté le président de l’association qui revendique à ce jour, plusieurs milliers d’adhérents physiques ainsi que de nombreux partenaires à travers l’espace UE. 

Sur cette image, coiffé d’un béret couleur noire, tous adhérent aux activités sociales et récréatives de l’Ivoirien

Touré Vakaba tient par ailleurs à noter la présence aux côtés des dirigeants de l’association, des autorités administratives et consulaires, en l’occasion de résolutions de conflits ou d’incompréhensions entre ces nombreux africains, produits d’une diaspora qui connait une relative mutation, dû à plusieurs contraintes très souvent d’ordre politique et qui leur sont, à tort ou à raison, imposés par les pays d’accueil respectifs.

« Au niveau de la protection de l’environnement, nous menons des actions comme le reboisement, sans oublier la distribution des objets d’assainissement, le tout au moyen d’opérations de sensibilisations relativement soutenues. Nous en faisons de même quand il s’agit de la promotion des compétences intellectuelles de la jeunesse. L’association s’emploie à transmettre aux cadets, les valeurs de solidarité et d’union par la mise en place de projets générateurs de revenus « , 

Tous, sans colorations politiques n’hésitent pas à lui apporter soutiens et encouragements

poursui le fondateur de l’ASSID, qui explique la réussite de son initiative par la tenue régulière de réflexions, au moyen de colloques, d’activités culturelles et  recreatives.

L’association dont la priorité consiste à défendre les intérêts matériels et moraux des ivoiriens, et par delà, la diaspora africaine, n’hésite guère aussi à frapper aux portes de sympathisants et autres mécènes, à mesure d’apporter un appui substantiel en vue de mener à bien ses projets à visée essentiellement humanistes.

Électronicien de formation, Touré Vakaba est aussi technicien professionnel en  maintenance.

B.J. Copyrigth octobre 2019 [Tous droits reservés]

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici