International | À Marrakech, le RIOB réfléchit sur les enjeux de la sécurité hydrique

0
282

LE MOT DU DR. ABDELKADER AMARA, MINISTRE DE L’EQUIPEMENT, DU TRANSPORT, DE LA LOGISTIQUE ET DE L’EAU

SOMMET INTERNATIONAL DE MARRAKECH SUR LA SÉCURITE HYDRIQUE
« POUR UNE GESTION PARTICIPATIVE ET INNOVANTE DU BASSIN »

30 Septembre – 3 Octobre 2019,
Marrakech, MAROC

Mesdames et Messieurs, Chers partenaires
La sécurité hydrique représente un enjeu de taille pour le développement socio-économique et la paix sociale à l’échelle mondiale. En effet, l’étroite relation Sécurité hydrique – Sécurité Alimentaire a un impact majeur sur la réduction de la pauvreté, la croissance économique et par là même, sur la stabilité sociale et politique.
Conscients de ces enjeux, plusieurs pays ont mis en place des politiques et des actions visant la sécurité de l’approvisionnement en eau à travers l’élargissement de l’offre, par le biais du développement des infrastructures hydrauliques, et la gestion de la demande en vue d’une amélioration de la répartition équitable des ressources en eau.
Le Royaume du Maroc s’inscrit dans cette dynamique à travers une expérience riche dans le domaine de gestion de l’eau, et qui a pris un tournant décisif depuis le lancement de la politique visionnaire des barrages en 1967 par Feu Sa Majesté Le Roi Hassan II que Dieu ait son âme.
Cette politique de l’eau connaitra toute son ampleur sous les Orientations éclairées de Sa Majesté le Roi Mohammed VI Que Dieu l’Assiste, qui l’érigea en priorité majeure et en fera l’un des principaux leviers de développement économique et social du pays.
Par ailleurs, et pour la mise en œuvre de cette politique, le bassin hydrographique est à cet égard, l’unité géographique la plus adaptée pour promouvoir la gestion décentralisée et participative de l’eau. En effet, les organismes de bassins constituent une plateforme permettant aux acteurs de l’eau d’aborder de façon collective, concertée et soutenue la question de la planification et la gestion de l’eau, permettant ainsi d’améliorer la coordination et la gouvernance des ressources en eau.
Le Sommet International de Marrakech sur la Sécurité Hydrique sous le thème : « pour une gestion participative et innovante du bassin», organisé par le Ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau du Royaume du Maroc, en partenariat avec le Réseau International des Organismes de Bassin (RIOB) et l’Institut International pour l’Eau, l’Environnement et la Santé (GIWEH), du 1 au 3 octobre 2019, constitue une opportunité idoine qui ne manquera pas d’apporter une contribution à ces enjeux vitaux, rehausser l’implication et l’engagement des parties prenantes en faveur de la sécurité hydrique et réaffirmer la nécessité d’instaurer un dialogue permanent et ouvert à tous les acteurs, afin de mettre en œuvre les solutions nécessaires et appropriées pour confronter les défis de la sécurité hydrique.
Page 1 sur 2

Ce Sommet, qui s’inscrit dans le processus des événements préparatoires du 9ème Forum Mondial de l’Eau (Mars 2021, Dakar, SENEGAL), et englobant également la tenue de la 11ème Assemblée Générale du RIOB, a pour objectif de mobiliser plus de 500 experts nationaux et internationaux des secteurs public et privé dans le domaine de l’eau , incluant, entre autres, des acteurs politiques, institutionnels, financiers et des représentants de la société civile, pour débattre et échanger sur les différents aspects de la problématique de l’eau, à l’échelle locale, régionale et mondiale. Cela permettra inéluctablement d’envisager des solutions innovantes à même de faire face aux chalenges liés à cette problématique.
Le Sommet sera précédé le 30 septembre 2019, par la tenue des réunions des réseaux régionaux du RIOB et du Bureau Mondial de Liaison du RIOB.
Il est prévu également, et c’est une nouveauté, l’organisation lors de ce Sommet, d’une session ministérielle africaine qui va porter une attention particulière aux enjeux de la sécurité hydrique auxquels le continent Africain est confronté.
Le choix de la ville de Marrakech pour l’organisation de ce Sommet international, a plus de significations. Il incarne une forte valeur symbolique, non seulement due à la riche histoire de gestion des ressources en eau de cette ville ancestrale, mais également parce qu’elle a accueilli récemment la 22ème Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur le changement climatique (COP 22), pendant laquelle et pour la première fois, une journée a été dédiée à la thématique de l’eau dans le cadre de l’Agenda Global de l’Action pour le Climat (Global Climate Action Agenda (GCAA)).
Notre action en faveur de la cause de l’eau n’a de sens que si elle permet de répondre concrètement aux défis qui lui sont posés. Le Royaume du Maroc, avec l’appui de ses partenaires, est déterminé à gagner ce pari. Nous avons tous les atouts pour stimuler et accompagner cette transformation à travers une mobilisation collective, et ce conformément aux Hautes Orientations annoncées par SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI QUE DIEU LE GLORIFIE dans son discours adressé à la Nation à l’occasion du 19ème anniversaire de l’accession du Souverain au Trône de Ses glorieux ancêtres : ‘’Notre souci constant d’améliorer la situation sociale générale et de relever les défis économiques n’a d’égal que Notre engagement actif à préserver et à valoriser les ressources stratégiques de notre pays. En la matière, au premier chef, l’eau joue un rôle clé dans la dynamique de développement et dans la préservation de la stabilité’’.
Nos plus vifs remerciements vont au Réseau International des Organismes de Bassin (RIOB), à l’Institut International pour l’Eau, l’Environnement et la Santé (GIWEH) et à tous ceux et celles qui contribuent de près ou de loin pour la réussite de cet important événement.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici