Serbie | L’armée exige les S-400 russes!

0
34

Général serbe: «Nous voudrions disposer de S-400, ils pourraient couvrir toute la Péninsule des Balkans»

Un bataillon de systèmes antimissiles S-400 et une batterie antiaérienne Pantsir-S ont été transférés en Serbie dans le cadre d’exercices militaires conjoints. C’est la première fois que de tels armements participent à des manœuvres sur le territoire d’un État étranger. Un général serbe insiste sur la portée de cet événement au micro de Sputnik.

La Russie vient d’envoyer en Serbie des systèmes de missiles S-400 et des véhicules antiaériens Pantsir-S pour la seconde étape des exercices conjoints Bouclier slave-2019 qui se déroulent sur la base aérienne serbe Batajnica, près de Belgrade. La première s’était tenue en septembre dans la région russe d’Astrakhan (sud).

La Russie n’aurait pas envoyé ses S-400 en Serbie si elle ne voyait pas en elle un ami sincère et un partenaire fiable, a estimé dans un entretien accordé à Sputnik le général Ljubisa Dikovic, ancien chef d’état-major de l’armée serbe.

«C’est un signe de confiance. […] Le fait même de l’arrivée de ces systèmes sur notre territoire signifie une grande confiance et une solide amitié. Par ailleurs, c’est très important pour la Serbie et notre système de sécurité», a souligné le général.

Et d’ajouter qu’il s’attendait désormais à la réaction des pays de la région et de l’Otan qui veillaient de près à chaque démarche de la Serbie.

«Dans ses contacts militaires à l’international, la Russie est extrêmement prudente et attentive, et chaque fois, une analyse très précise précède ses actions. Par conséquent, les Russes ont sans doute décidé que toutes les conditions étaient réunies pour l’envoi de S-400 en Serbie», a supposé Ljubisa Dikovic.

Pour lui, l’arrivée de S-400 en Serbie témoigne du soutien par Moscou de tout ce que fait Belgrade sur la scène internationale et dans sa politique intérieure.

«Nous voudrions évidemment disposer de S-400 parce qu’ils pourraient couvrir toute la Péninsule des Balkans», a résumé l’interlocuteur de Sputnik.

Le S-400 Triumph (code Otan: SA-21 Growler) est un système de missiles sol-air de grande et moyenne portée destiné à abattre tout type de cible aérienne: avions, drones et missiles de croisière hypersoniques dans un rayon de plusieurs centaines de kilomètres.

Le système Pantsir-S1 (code Otan: SA-22 Greyhound) est doté de deux canons bitubes de 30 mm capables de tirer 5.000 projectiles par minute et de 12 missiles d’une portée de 20 km. Destiné à protéger les sites civils et militaires, il possède des radars de détection et de suivi des cibles et peut mener un tir de précision en mouvement.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici